Domiciliation d’entreprise à Paris : Les étapes à suivre

Domiciliation

Lors de la création d’une entreprise, même à Paris, la domiciliation devient désormais nécessaire. En effet, la loi autorise chaque dirigeant à choisir une adresse assignée comme siège social de son organisme. Notons que la domiciliation d’entreprise à Paris définit l’existence même de l’organisme aux yeux de la loi. Sachez que sans siège social, votre agence ne peut pas être immatriculée dans le Registre du Commerce et des Sociétés. Cependant, afin de domicilier votre entreprise à Paris, il vous est indispensable de connaitre les différentes étapes à suivre.

Le choix de l’adresse de domiciliation à Paris : la première étape

La première étape pour domicilier son entreprise à Paris, c’est le choix de l’adresse de domiciliation de l’organisme. Ce lieu s’utilise comme l’adresse de référence pour les formalités fiscales et même juridiques. Le siège social quant à lui figure sur chaque document émis et employé par l’entité dans la réalisation des activités. Il s’affiche par exemple en tête de courrier, dans les factures, sur les plaques commerciales, etc. Toutefois, le siège social ne se situe pas forcément au même lieu où la société exerce ses activités.Sur ce cas, il est préférable de se fier à une société spécialisée dans la domiciliation. Afin de confier le travail à une agence spécialisée et expérimentée dans le domaine, n’hésitez pas à approfondir vos recherches sur le web. Comparez les prestations de plusieurs d’entre elles. Prenez d’ailleurs le temps de regarder les avis des autres organismes qui ont déjà eu recours à ce service. La plateforme dispose de plusieurs adresses de prestige qui permettent aux dirigeants de bénéficier d’une meilleure image de marque auprès des clients ainsi que des fournisseurs. Notons que cela joue un rôle primordial sur le développement de l’entité.

Lorsque vous choisissez une adresse, vous devez également opter pour une durée d’engagement qui convient à vos besoins. Le plus souvent, dans le contrat, cette durée est entre 1 à 2 ans. N’oubliez pas de préciser l’option d’abonnement. Chaque entrepreneur a le droit de miser sur la réexpédition qui correspond à sa situation.

Le déroulement s’avère assez simple, l’équipe de l’entreprise de domiciliation se charge de réceptionner le courrier de votre société et puis le renvoyer. Mais, vous pouvez aussi vous fier à la numérisation. Sur cette seconde option, au moment de la réception du courrier, ce dernier sera numérisé et renvoyé par e-mail au dirigeant. Pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez visiter le site https://www.domaparis.com.

Le choix du motif de la domiciliation à Paris : la seconde étape

La deuxième étape de la domiciliation à Paris consiste à choisir un motif. Le plus souvent, c’est une création d’entreprises. Si tel est votre cas, sachez que les procédures à suivre sont beaucoup plus complexes, surtout en ce moment où de plus en plus de jeunes décident de devenir des entrepreneurs. Il vous est nécessaire de choisir une adresse fiable, attirante et surtout unique.

Il se peut aussi que la recherche de l’adresse de domiciliation soit due à un transfert de siège social. C’est le cas lorsque vous envisagez de changer de bâtiment, de ville, etc. Cette fois, les procédures à suivre sont moins complexes. Mais cela demande toujours de la vigilance.

Dans les deux cas, en tant que dirigeant de l’entreprise, vous devez remplir le nom de votre organisme, sa forme juridique ainsi que la date qui débute la domiciliation. N’oubliez pas d’indiquer l’adresse de réexpédition du courrier.

La facturation : la dernière étape

La dernière étape de la domiciliation, c’est la facturation. Comme pour l’achat en ligne, lorsque vous recherchez une adresse de domiciliation dans une entreprise spécialisée, avant de conclure le contrat, vous devez choisir un moyen de paiement. Notons simplement qu’il faut toujours rester vigilant et se méfier des arnaques. Avant d’accepter une offre, n’hésitez pas à vous renseigner. Posez des questions à l’agence de domiciliation si vous avez des hésitations.

Après ces trois étapes, sachez que votre société sera domiciliée. Ainsi, c’est assez facile, surtout, aujourd’hui où l’utilisation du web est devenue de plus en plus sollicitée. En plus, avec la domiciliation commerciale, vous bénéficieriez de plusieurs avantages, et cela, tout en réduisant vos frais.

Les procédures à suivre sont-elles les mêmes pour les entreprises, les associations et les particuliers ? 

Cette question se pose le plus souvent : « faut-il suivre les mêmes étapes pour la domiciliation d’entreprise, d’association ou de particulier ? » Pour une entreprise, notons que l’obtention de cette adresse est obligatoire. La société doit dans ce cas choisir entre une durée d’engagement de 24 mois ou bien de 12 mois. Pour une association, c’est également le cas. L’adresse va lui servir à émettre ainsi qu’à recevoir les documents législatifs. De plus, si une association décide de contacter une société de domiciliation à Paris, elle devra suivre les mêmes étapes qu’une entreprise.

Pour un particulier, s’il n’a pas un domicile fixe, il doit prévoir certains justificatifs comme l’attestation de la CAF, l’avis d’imposition, l’attestation de soins, le contrat de travail, l’acte de naissance ainsi que le livret de famille. Ainsi, les démarches à suivre sont toujours les mêmes, mais les documents à fournir ne sont pas identiques.

 

Conseils pour choisir un bon produit d’épargne
Guide en ligne pour créer sa propre SASU