Les missions d’un conseiller en investissement financier

Conseiller en investissement financier

Dans le domaine du conseil financier, les professionnels sont nombreux surtout le conseiller en investissement financier ou CIF. C’est un travail réglementé qui a été établi pour la protection de l’épargnant quand il cherche des termes afin de faire développer son épargne. Découvrez les missions  données à un conseiller en investissement financier.

A propos du conseiller en investissement  financier :

Un conseiller en investissement financier ou CIF se spécialise dans les résolutions d’épargne. Il s’agit d’un type commercial qui dispose de manière indépendante de produits financiers et bancaires. Ce dernier peut ainsi être engagé pour les discours  en termes de crédit et d’assurances.  Le conseiller en investissement financier joue un rôle important dans le cadre de conseil financier, il oriente son client vers la bonne solution pour la diversification de son épargne Julien Vautel. Ainsi, il peut vous amener  des conseils en investissement sur  les produits financiers  tel que les actions, obligations, les placements collectifs (SICAV, fonds, …), les services d’investissement ( ex : l’opportunité de contacter une entreprise de gestion ) Le conseiller financier peut également  vous offrir des informations en termes du choix d’une entreprise de gestion de portefeuille ou bien sur les services d’investissement. Sachez qu’il peut effectuer une proposition des services aux différentes sociétés ou à un particulier.

Comment devenir un conseiller en investissement financier et quelles sont les formations nécessaires ?

 Le métier du conseiller en investissement financier est ouvert  à tous les gens qui disposent au minimum d’un BTS ou d’un DUT dans le commerce, la banque et la finance. Le BTS ( Commerce International ) est l’un de ces  parcours pouvant conduire à cette activité. Après la sortie d’études, tous les titulaires d’un baccalauréat + 4 ( master en sciences financières ou école de commerce, maîtrise de gestion, …) peuvent exercer  ouvertement le poste de conseiller en investissement financier.

 Le conseiller en investissement financier : autres obligations

Lorsque vous êtes conduit par un conseiller en investissement financier, il a l’obligation de présenter au premier entretien son numéro d’admission à l’ORIAS (l’Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance) et bien sûr son statut de CIF d’après julien vautel. Il doit pareillement préciser s’il est en collaborations avec des entreprises financières ou s’il est un représentant.

Un conseiller financier doit cerner votre profil familial, financier, fiscal tout en vous posant diverses questions lors de la première  rencontre. Il doit comprendre le niveau de risque que vous pensez prendre et remettre en question tous vos objectifs d’investissement. Après, il doit mener une lettre de mission qui renseigne sur son prix aussi que sa prestation lors de ce premier rendez-vous. Après l’entretien, il est obligé de vous faire aboutir un lien renseignant sur plusieurs formules d’investissements appropriés à votre domaine. Un bon conseiller financier doit vous proposer ses tarifs de même que ses services. Pour pouvoir exercer, les conseillers en investissements financiers doivent respecter quelques critères. Notamment, ils doivent être membres dans les associations professionnelles qui sont agréées par l’AMF.  Le conseiller en investissement financier exerce à titre de fonction courant  le conseil  portant sur l’achèvement de services d’investissement  comme la réalisation d’ordres pour le compte de tiers, la transmission et la réception d’ordres pour le compte de tiers, la gestion de portefeuilles pour le compte de tiers ou autres. Egalement, le conseil portant sur l’exécution  d’actions sur des biens y compris l’accès de rentes viagères.  Il peut aussi accueillir quelques ordres de son client qui a l’ambition de souscrire des opérations d’organismes de placements collectifs ( OPCI ou OPCVM) ou des parts dans lesquelles il lui a muni préalablement une contribution de conseils. Le CIF peut prospecter des clients afin de présenter son fonction de conseil en investissement financier. Il peut mêmement nommer des personnes physiques qui explorent pour son propre compte.

Quelles sont les compétences  requises et les qualités personnelles pour être un conseiller en investissement financier ?

Le conseiller en investissements financiers doit savoir progresser dans le cadre financier en tenant compte de plusieurs aspects fiscaux et juridiques. Ce dernier doit prouver de sens de la négociation et des affaires, de qualités humaines. Il est important de savoir que tous les conseillers financiers doivent avoir plusieurs atouts. Il doit être rigoureux et organisé pour mieux couvrir ses clients et leur changement personnel.  À part le dynamisme qu’il est obligé d’avoir, il doit posséder un bon sens de l’écoute afin d’être généreux  aux interrogations de ses clients. Un bon conseiller en investissement financier doit avoir une meilleure mentale ainsi que physique mais le plus important, il doit savoir faire face aux différentes pressions qu’il peut y obtenir dans son métier.  Pour fidéliser et développer sa clientèle, il doit avoir un bon sens du contact et une relation de confiance. Ainsi, il doit posséder des connaissances techniques dans le domaine de la fiscalité, des produits financiers, de l’économie, du droit et connaître les autres renseignements fiscales, juridiques et financiers.

 

Choisir le bon aménagement de bureaux en faisant appel à l’expertise d’un spécialiste
Pourquoi faire le choix de la franchise ?